Home » Protection des récifs: Des ateliers artistiques pour sensibiliser les écoliers
News Release

Protection des récifs: Des ateliers artistiques pour sensibiliser les écoliers

Oeuvre Ecole du Nord

Trois artistes mauriciens ont conduit des ateliers créatifs étalés sur plusieurs séances afin de sensibiliser les enfants à la protection des récifs et de l’environnement à travers l’art.

Se connecter à l’environnement à travers l’art. C’est ce qu’a proposé le projet PAREO aux élèves des écoles mauriciennes engagées dans le projet en ces mois de novembre et de décembre 2020. Trois artistes mauriciens ont conduit des ateliers créatifs étalés sur plusieurs séances afin de sensibiliser les jeunes à la protection des récifs et de l’environnement à travers l’art. 

Saleema Pierre à SSR Cap Malheureux 

A l’école SSR de Cap Malheureux, les élèves ont rencontré Saleema Pierre, à l’origine de l’espace créatif ArtDoize à Albion. Sur trois canevas rectangulaires de la même taille formant un triptyque, ils ont recréé un univers sous-marin riche et dense en utilisant diverses techniques et matières. Les enfants ont découvert des méthodes de peinture, ils ont réalisé les fonds sableux à base de coquilles d’œufs pilées et aussi aidé à fabriquer des éléments en papier mâché. 

D’autres items sont venus rejoindre le triptyque dont des poissons fabriqués avec des bouchons réutilisés, une méduse en plastique recyclé, un plongeur en papier… La dernière étape de l’atelier consistait à placer toutes ces belles choses sur les canevas pour donner au final une vue colorée d’un espace sous-marin bien vivant. 

Yannick Durhone à l’école Etoile de Mer 

A l’école Etoile de Mer, c’est Yannick Durhone qui a accompagné les élèves de l’association. Ce dernier est notamment connu pour ses œuvres réalisées sur des tôles rouillées. L’artiste a adopté une méthode progressive en abordant tout d’abord le sujet de la récupération et du recyclage des déchets et l’importance de chaque individu dans la création d’une œuvre collective. Il a également mis l’accent sur la coopération, la coordination et la concentration. 

L’intervenant a ensuite demandé aux enfants de ramener des déchets de chez eux (emballages cartons, cannettes de sodas, plastiques…) en les classant par couleur. Ils ont, dans un second temps, découpé ces divers éléments en petits carrés et ils s’en sont servis pour former l’image d’un bord de mer sur un support de bois recyclé servant de canevas. 

Joshila Dhaby à l’Ecole du Nord 

A l’École du Nord, Joshila Dhaby, connue pour ses fresques murales, a tout d’abord demandé aux enfants de produire des dessins tournant autour des thèmes de la pollution, des mangroves, des coraux, des activités humaines et des animaux marins. 

Une fois les illustrations réalisées, les enfants les ont découpées et placées sur une toile pour former une sorte de moodboard qui a servi d’inspiration à l’œuvre finale : la fresque murale. Joshila a ensuite introduit les peintres en herbe à différentes techniques dont celle du pochoir. 

La dernière étape de ces ateliers a consisté à réaliser une fresque sur un des murs de l’école. Après sélection des éléments d’après le moodboard, Joshila a reproduit les dessins des élèves sur le canevas géant et ces derniers ont pu alors jouer les Picasso.