Home » Ile Maurice : L’OMS prend la défense du Dr Musango
Societé

Ile Maurice : L’OMS prend la défense du Dr Musango

Dr Musango

Contacté par Aufait.media, l’OMS prend la défense de son représentant à Maurice, le Dr Laurent Musango. Ce dernier est pointé du doigt pour avoir tenu des propos politiques. L’opposition parlementaire et extra-parlementaire réclament son remplacement par l’OMS. L’organisation parle de « confusion » et affirme que les propos du Dr Musango étaient destinés aux personnes s’opposant aux vaccins Covid-19 et non à l’opposition politique.

Interrogé sur le fait que le Premier ministre mauricien, ne soit pas le premier à être inoculer le vaccin contre la Covid-19, le 27 janvier dernier, le représentant de l’OMS à Maurice, le Dr Laurent Musango affirma que « si cela a été le cas, cela aurait laissé de la place aux critiques de l’opposition, qui auraient dit que le Premier ministre a pris le vaccin des nécessiteux».

Des propos qui ont provoqué un tollé, notamment auprès de l’opposition parlementaire. « Il s’est permis de faire des commentaires inacceptables contre l’opposition », déplore  Paul Bérenger, leader du MMM. Ce dernier ajoutera que “linn krwar li tro kot li”.

Le député de l’opposition, membre du parti travailliste, Patrick Assirvaden, demande à l’OMS de rappeler à l’ordre son représentant. « Ce n’est pas dans ses attributions de critiquer ou de commenter sur le rôle et la posture politique de l’opposition à l’île Maurice », a-t-il dit.

Tous les partis de l’opposition, à savoir le PTr, le MMM, le PMSD ainsi que le Reform Party demandent à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de rappeler son représentant à Maurice, le Dr Laurent Musango, et de le remplacer par « quelqu’un qui fera honneur à l’OMS »

Le Dr Laurent Musango a répliqué dans la foulée. Dans une déclaration à la presse, il affirme ne pas faire de la politique et que le rôle de l’OMS, c’est d’aider la population et pas de commenter la politique. «Je ne m’associe à aucun bord », a-t-il précisé.

Qu’en pense l’OMS ? Aufait a contacté l’organisation pour savoir si une enquête a été ouverte suite aux propos de son représentant, et si elle compte le remplacer. Dans sa réponse, l’OMS apporte évidemment son soutien à son représentant. 

L’organisation par l’intermédiaire de son conseiller en communication (Bureau régional pour l’Afrique), Collins Boakye-Agyemang affirme ceci : « Le représentant de l’OMS à Maurice avait l’intention de parler des personnes qui s’opposent à l’administration du vaccin COVID-19, car dans le passé, l’OMS a connu une résistance aux campagnes de vaccination dans un certain nombre de pays africains. Il ne faisait aucune référence aux partis de l’opposition. Le Dr Musango s’excuse pour toute confusion qu’il a pu causer. L’OMS s’est engagée pour la santé de la population de Maurice et soutient tous les groupes dans la réalisation de nos objectifs de santé ». 

Né au Rwanda, Laurent Musango est titulaire d’un Master en Santé et d’un Doctorat en Economie de la Santé. Dans son pays, il a été médecin de district et a été impliqué dans les réformes du système de santé au Rwanda. Il a aussi été directeur de l’École de santé publique de l’Université nationale du Rwanda. De 2007 à 2016, il a été conseiller régional pour le financement de la santé et de la protection sociale de l’OMS au Gabon, entre autres. Depuis fin 2016, il est le représentant de l’OMS à Maurice.