Home » FMI : « Que la Banque Centrale se retire de la MIC »
Facts

FMI : « Que la Banque Centrale se retire de la MIC »

@lepetitjournal

Mot du Jour : Mauritius Investment Corporation (MIC)
La MIC est une entreprise mise sur pied en juin 2020 et financée par la Banque de Maurice. La MIC, dotée d’un fonds de USD 2 milliards, sert à soutenir l’économie en finançant les opérateurs économiques en difficulté. A titre d’exemple, la MIC a accepté de financer les groupes hôteliers phares à Maurice, à l’instar de LUX, Sun, New Mauritius Hotels à coup de plusieurs milliards de roupies. 

La MIC a été une des polémiques phares de 2020. Elle a été qualifiée de planche de salut par certains alors qu’elle a été l’objet de critiques en raison du flou sur les critères de sélection et le fait que la Banque Centrale y soit actionnaire.  La MIC a notamment été qualifiée de « subsidiaire de la Banque de Maurice » par le leader de l’Opposition, Xavier Luc Duval. 

Dans ses consultations avec les autorités mauriciennes, et la société civile, le Fonds Monétaire International, dans le cadre de la préparation de sa note économique sur Maurice (Article IV),  vient de recommander à la Banque Centrale de se désengager de cette entité. « The mission recommended that the central bank should relinquish ownership of the Mauritius Investment Corporation (MIC), and financing of the MIC should be provided through the budgetary process ».