Home » Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de CIEL Limited : « Ciel Group a jusqu’à présent fait preuve d’agilité et de résilience »
Economie

Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de CIEL Limited : « Ciel Group a jusqu’à présent fait preuve d’agilité et de résilience »

Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de CIEL Limited
Jean-Pierre Dalais | Group Chief Executive | CIEL Limited

Le conglomérat mauricien CIEL a publié aujourd’hui ses résultats pour les neuf premiers mois clos le 31 mars 2021. Le portefeuille d’investissements diversifiés et les implantations du Groupe dans des zones à forte croissance comme l’Afrique et l’Asie ont permis aux pôles Textile, Santé et Agro-Immobilier de réaliser de bonnes performances.

Le chiffre d’affaires du Groupe Ciel s’établit à Rs 13,5 milliards pour les 9 mois d’opération, soit une baisse de 27,1 % par rapport à l’année précédente. Ceci s’explique essentiellement par le niveau d’activité extrêmement faible du pôle Hôtellerie. 

Le résultat avant intérêts, impôts, dépréciations, amortissements et charges de restructuration (« EBITDA ») s’élève à Rs 1,5 milliard de roupies, représentant un recul de 48,1 % par rapport à la même période l’année dernière. 

Cluster hôtellerie

Tous les pôles du groupe ont dégagé des bénéfices sur la période, à l’exception de l´Hôtellerie. Dans le cadre de son plan stratégique, le pôle Hôtellerie a finalisé la cession du Kanuhura Hotel & Resort aux Maldives le 3 mai 2021. Dans la perspective de cette transaction, les résultats de ce complexe hôtelier ont été classés en activités destinées à être cédés, entraînant de ce fait une perte comptabilisée à Rs 370 millions, qui vient accentuer les résultats négatifs de la période. La vente du Kanuhura permettra néanmoins de réduire le niveau d’endettement du Groupe. Compte tenu de cette perte et de l’environnement extrêmement difficile pour l’industrie du tourisme, le pôle a enregistré des pertes de Rs 1,37 milliard, contre un bénéfice après impôts de Rs 200 millions pour la période comparable de l’exercice précédent.

Kanuhura Hotel & Resort | Maldives

Pôle Textile

Une forte demande dans les segments Knits (Tricots) et Knitwear (Bonneterie), une reprise partielle dans le segment Woven (Chemise) avec une augmentation de commandes des clients nord-américains et une amélioration de l’efficacité opérationnelle ont renforcé les performances du pôle Textile au troisième trimestre. Les activités Textile ont dégagé un bénéfice après impôts de Rs 399 millions, contre Rs 162 millions, l’année précédente.

Alors que le pôle Finance a enregistré une augmentation de 6,3 % de son chiffre d’affaires à Rs 2,7 milliards de roupies. Ses résultats ont été impactés par de nouvelles provisions liées à la pandémie dans ses activités bancaires à Maurice et à Madagascar. En conséquence, le bénéfice après impôts a chuté de 40,7 % à Rs 339 millions  sur la période.

Santé

Le pôle Santé a maintenu sa trajectoire de croissance et a généré une hausse de 16,3 % de son chiffre d’affaires à Rs 2,38 milliards. L’EBITDA s’est amélioré de 63,9% à Rs 436 millions, ce qui s’est traduit par un gain de 5,3 points de pourcentage pour la marge d’EBITDA à 18,3%. Sur le seul troisième trimestre, l’EBITDA a augmenté de 38,5 % par rapport à l’année précédente, et ce malgré le confinement en vigueur pendant la majeure partie de mars 2021 à Maurice, qui a en partie restreint l’accès aux cliniques du Groupe pour le personnel médical et les patients. 

Pôle Agro-Immobilier

Le pôle Agro-Immobilier a bénéficié d’une nette amélioration de l’ensemble de ses opérations sucrières : la Tanzanie a vu une augmentation du prix moyen du sucre et l’amélioration de sa production grâce à une capacité de broyage plus élevée. Au Kenya, les activités ont été soutenues par un meilleur rendement industriel. A Maurice, la compétitivité du sucre mauricien a été renforcée par la dépréciation de la roupie mauricienne d’environ 20% par rapport à l’euro. Conjuguée à une augmentation des ventes de terrains à Anahita et Ferney, l’impact positif des performances des activités Agro a contribué à atténuer les conséquences négatives de la fermeture des frontières sur les ventes immobilières. En conséquence, le pôle affiche un bénéfice après impôts de Rs 137 millions, nettement supérieur à celui de la période comparable de l’année précédente qui s’élevait à Rs 35 millions. 

Le flux de trésorerie disponible de Ciel Group (« Free Cash Flow ») s’est élevé à Rs 1,3 milliard au cours de la période – une diminution de Rs 283 millions de roupies par rapport à l’année précédente qui s’explique par l’absence d’activité dans le pôle Hôtellerie qui a pesé sur le Free Cash Flow du Groupe. 

La dette nette portant intérêt, majoritairement logée dans le pôle Hôtellerie et non garantie par le Groupe, a légèrement baissé à Rs 16,4 milliards contre Rs 16,9 milliards, au 30 juin 2020, ce qui porte le ratio d’endettement à 47,1 % des fonds propres. 

Commentant ces résultats, Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de CIEL Limited indique : « Des incertitudes continuent de peser sur le quatrième trimestre où d’importants défis restent à relever, en particulier avec la résurgence de la pandémie en Inde et à Madagascar. Cependant le Groupe a jusqu’à présent fait preuve d’agilité et de résilience. Tous nos pôles d’activité ont prouvé leur capacité à s’adapter et à saisir les opportunités de croissance, même dans l’environnement le plus difficile qui soit. Avec la progression de la campagne de vaccination à Maurice et l’intention du gouvernement d’ouvrir à nouveau les frontières, le pôle Hôtellerie devrait pouvoir reprendre ses opérations dans un proche avenir en s’appuyant sur une situation financière assainie, un nouveau positionnement et une approche commerciale ciblée. Nous allons maintenir une discipline stricte en matière de coûts et de gestion de trésorerie. Je reste cependant très confiant sur notre capacité à tirer parti de notre portefeuille unique d’activités et d’implantations géographiques aussitôt que la reprise économique mondiale prendra de l’ampleur. »