Home » Rama Valayden: “C’est pas la Palestine ki interésse zot mais c’est kuma pou kass mwa”
Societé

Rama Valayden: “C’est pas la Palestine ki interésse zot mais c’est kuma pou kass mwa”

@L'expressMaurice

L’avocat Rama Valayden souligne la “reculade” de la police dans le cadre de son interpellation à la suite de la manifestation pro-palestinienne de dimanche dernier. Selon lui, ce n’est qu’un prétexte pour avoir sa peau.

L’avocat Rama Valayden a débuté sa conférence de presse d’aujourd’hui, 18 mai,  avec une phrase de quatre mots:  “La police a reculé“. Selon lui, la manifestation pro-palestinienne de dimanche dernier, “est un prétexte pour avoir ma peau”

Rama Valayden a ainsi expliqué qu’une réunion a eu lieu ce matin avec le Commissaire de Police, Hemant Jangi et qu’aucune charge n’a été logée contre lui. 

Au cours de cette rencontre, l’avocat dit avoir abordé plusieurs dossiers, dont l’affaire Kistnen, celle du Wakashio, mais aussi le non-fonctionnement des avions censés assurer la surveillance de la ZEE (zone économique exclusive) de Maurice. Sans oublier les trois radars défectueux à Gris-Gris, St Brandon et Agalega et la fin de la durée de vie de 5 autres radars actuellement opérationnels ou encore le non-fonctionnement de la liste des empreintes digitales de la police. 

Négligence criminelle de la part de Pravind Jugnauth

“Tout ceux-ci me forcent à dire que le Premier ministre fait preuve de négligence criminelle et les gens savent qui, il est en train d’aider en agissant ainsi. Qui sont ceux qui bénéficient quand le PM ne prend pas d’actions”, a déclaré l’avocat.

Pour Rama Valayden, ce sont ces révélations qui seraient à l’origine de son interpellation et non la manifestation pro-palestinienne organisée dimanche dernier. “C’est pas la Palestine ki interesse zot, c kuma pou kass mwa. De l’autre côté, il y a une campagne pour essayer de me décrédibiliser”, a-t-il poursuivi. 

Alors qu’il avait été qualifié d’irresponsable par Pravind Jugnauth pour avoir organisé la manifestation en plein Covid, voilà que Rama Valayden affirme que c’est le PM qui fait preuve d’irresponsabilité.

L’avocat Jacques Panglose est lui revenu sur les éléments de la défense de Rama Valayden. “Rama est dépositaire de secrets, en d’autres termes c’est une personne qui sait plusieurs choses sur plusieurs personnes et si jamais ces choses étaient mises en lumière, comme il est en train de le faire régulièrement, cela mettrait en péril certaines autorités, voilà les éléments de sa défense. Sans plus, ni moins. Parce que je sais quelque chose, je suis une gêne. Parce que je suis une gêne et que vous savez que je sais, alors vous allez essayer de prendre n’importe quel prétexte pour me mettre en état d’arrestation. Mais ils n’ont pas pensé que Rama résisterait, qu’il n’allait pas se laisser marcher sur les pieds. Tous les avocats ont ainsi décidé de donner un coup de main. L’opinion publique à Maurice et à l’international sont interloquées qu’un résistant, qu’un opposant au régime est mis dans une telle situation. C’est inimaginable!”, a-t-il dit.; 

Pour Anoup Goodary,  l’unité est garante de la démocratie. Il affirme que ce qui s’est passé hier est un abus de pouvoir.  “Ou debark kot ene dimunn sa ler la, ou aret li, ou fer li donne ene statement 3hr du matin juska 9hr gramatin, alors ki Rama Valayden ena ene la santé fragile. C’est pas enn plaisir.” a-t-il dit. Il a aussi fait ressortir que Rama Valayden est un homme de loi et qu’il n’allait pas enfreindre la loi et leur offrir sa tête aussi facilement. “Rama comprend la loi et konne interprète la loi, c’est acoz sa zot pan trouve nanye contre Rama qui permet zot amen Rama la Cour.” 

L’homme de loi, Sanjeev Teeluckdharry a lui soutenu que le gouvernement utilise la Central CID comme des mercenaires pour attaquer les personnes considérées comme des adversaires politiques. 

L’activiste social, Bruneau Laurette, fidèle à son habitude, n’est pas aller avec le dos de la cuillère pour critiquer le pouvoir en place. “Quand on a un gouvernement qui est plus dangereux que la Covid, lepep bizin mars ensam et faire la resistans, samem so vaccin”