Home » Vive tension à Vallée Pitot qui est maintenue zone rouge
Societé

Vive tension à Vallée Pitot qui est maintenue zone rouge

Source: Facebook

Les habitants de Vallée Pitot sont descendus dans la rue, en ce lundi 7 juin. La région est décrétée zone rouge depuis le 24 mai dernier. Alors que les résidents s’attendaient à ce que ce décret soit levé, le High Level Committee sur la COVID-19 vient de maintenir la région en zone rouge.

Ils sont une centaine d’habitants de la région de Vallée Pitot à manifester avec force leur mécontentement en ce lundi 7 juin. Ils sont en effet révoltés par le silence des autorités qui n’ont rien communiqué sur le retrait de cette région de la zone rouge.

 La fin du décret de la zone rouge aurait dû prendre effet ce lundi à 20 heures. La tension est tellement palpable que des journalistes sur le terrain ont été malmenés, car les manifestants ne voulaient pas que leurs visages soient filmés.

La région de Vallée Pitot a été décrétée zone rouge depuis le 24 mai et dès les premiers jours, les autorités ont eu fort à faire car plusieurs personnes ont essayé de quitter la région sans autorisation. Le député de la circonscription No 2 (Port-Louis Centre/Port Louis Sud), Reza Uteem n’a pas tardé à réagir sur son compte Facebook. Pour ce dernier, le manque de communication des autorités relève d’une « prise d’otage ».

Le gouvernement a réagi en émettant un communiqué tout juste après. “ Suite à la rencontre du High Level Committee sur la COVID-19 ce lundi 07 juin 2021, et à la lumière des données médicales disponibles, il a été décidé de maintenir la région de Vallée Pitot comme Zone Rouge”.

Ce prolongement permettra au Ministère de la Santé et du Bien-être d’effectuer d’autres exercices de dépistage dans la région afin d’évaluer la situation sanitaire. Les équipes du Ministère de la Santé et du Bien-être seront ainsi à Vallée Pitot, ce mardi 8 juin 2021, à partir de 10 heures pour un nouvel exercice de dépistage. 

“Le public est invité à se faire dépister en nombre car ces résultats permettront de prendre une décision rapide et éclairée quant à un éventuel retrait de la Zone Rouge”, explique le communiqué.