Home » Vaccination | Covid-19: Environ 17% de la population totale ont été administrés une 2ème dose
Santé

Vaccination | Covid-19: Environ 17% de la population totale ont été administrés une 2ème dose

Kailesh Jagutpal | Ministre de la Santé

Le ministre Kailesh Jagutpal a révélé au cours de la conférence de presse, du 8 juin, sur l’évolution de la Covid-19, que 214,909 personnes ont déjà été administrées une deuxième dose de vaccin anti-Covid-19. Avec une population avoisinant les 1,26 million, c’est donc environ 17% de la population qui ont été vaccinés.

Le ministre Kailesh Jagutpal a fait le point sur la campagne de vaccination contre la Covid-19. Ainsi, il affirme que 300,480 mauriciens ont été administrés une première dose des vaccins disponibles. Ceux utilisés jusqu’à présent, sont les vaccins Covishield, développé par AstraZeneca en collaboration avec l’Université d’Oxford, mais aussi Covaxin fournies par BharatBiotech India Limited et Sinopharm de la Chine. 

Kailesh Jagutpal a aussi révélé que 214,909 personnes ont déjà fait le deuxième vaccin. Avec une population avoisinant les 1,26 million, c’est donc environ 17% de la population qui ont été vaccinés. Les autorités ont fixé comme objectif de vacciner 40% de la population d’ici juillet prochain. Initialement, le gouvernement avait prévu un taux de 60% pour ainsi atteindre l’immunité collective. 

Les 500,000 doses de Sinopharm achetées de la Chine et déjà réceptionnées sont actuellement utilisées, a-t-on appris. “On vient de commencer à utiliser ces doses pour administrer le premier vaccin, et elles permettront de vacciner 250,000 personnes supplémentaires”, a-t-il souligné.

Alors que ces centres de vaccination sont actuellement pris d’assaut, avec des queues interminables, le ministre de la Santé a expliqué que les centres de vaccination avaient une capacité d’administrer entre 10,000 et 13,000 vaccins par jour. “Hier (Lundi 7 mai), on a atteint 13,000 personnes vaccinées”, a déclaré Kailesh Jagutpal. 

Nombreux sont les Mauriciens à s’être rendus dans les centres de vaccination, mais en vain, se voyant refuser le vaccin. Pour rappel, hier, un habitant de Curepipe, 65 ans, est décédé alors qu’il faisait la queue au gymnase James Burty David, à Curepipe pour être vacciné. 

Le ministre de la Santé a rassuré que le stock de vaccins disponible actuellement est suffisant pour mener à bien la campagne de vaccination pour encore un certain temps.