Home » Liste Grise : Le gouvernement mauricien enclenche son opération de séduction auprès du GAFI
Economie

Liste Grise : Le gouvernement mauricien enclenche son opération de séduction auprès du GAFI

Les autorités mauriciennes ont deux jours pour convaincre les membres du GAFI, actuellement à Maurice, que le pays africain est une juridiction financière “genuine”, qui ne mérite pas être sur la liste grise du GAFI. D’ailleurs, une délégation du Groupe d’action financière (GAFI) Afrique/Moyen-Orient (AME JG), dirigée par Fikile Zitha, coprésidente de l’AME JG, a rencontré aujourd’hui le Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth, au bâtiment du Trésor dans la capitale, Port-Louis.

La délégation GAFI AME JG est à Maurice du 13 au 15 septembre 2021 pour effectuer une visite sur place  afin d’évaluer si Maurice mérite d’être retirée de la liste grise du GAFI. Le centre financier a été placé sur cette liste grise en février 2020, puis sur la liste noire de l’Union européenne en octobre de la même année. 

L’objectif de la visite sur place est de confirmer que les aspects techniques du plan d’action du GAFI ont été achevés par Maurice et qu’il existe la capacité institutionnelle et l’engagement politique de haut niveau pour mettre en œuvre les réformes à moyen et long termes. Cette visite vise également à vérifier la mise en œuvre des réformes mauriciennes de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

La délégation du GAFI/ Afrique/Moyen-Orient (AME JG), dirigée par Fikile Zitha, coprésidente de l’AME JG, a rencontré aujourd’hui le Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth, au bâtiment du Trésor dans la capitale,  Port-Louis. 

Plusieurs membres du gouvernement et membres de la fonction publique étaient également présents, dont le Vice-Premier Ministre, Ministre du Logement, et du Tourisme, Steven Obeegadoo ; le ministre des Finances, Renganaden Padayachy ; le Ministre des Services Financiers et de la Bonne Gouvernance, Mahen Kumar Seeruttun ; le ministre de la Justice, et l’agro-industrie et de la sécurité alimentaire, Maneesh Gobin ; le Secrétaire de Cabinet et Chef de la Fonction Publique, Nayen Koomar Ballah ; le Secrétaire Financier, Dev Manraj ; le Gouverneur de la Banque de Maurice, Harvesh Kumar Seegolam ; le directeur général de la Commission indépendante contre la corruption, Navin Beekarry; et le Secrétaire Permanent du Ministère des Services Financiers et de la Bonne Gouvernance, Sarwansingh Purmessur.

La délégation du GAFI AME JG rencontrera, au cours de cette mission, les représentants des ministères et autorités concernés, et visitera les locaux de plusieurs institutions.

Il est rappelé que la 42e “Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group Task Force of Senior Officials” et la 21e réunion virtuelle du Conseil des ministres se sont tenues récemment. À ce titre, les demandes présentées par Maurice pour la mise à niveau des recommandations 8, 24 et 33 ont été examinées et ont été notées comme suit : recommandation 8 (organisations à but non lucratif) de non conforme à largement conforme ; Recommandation 24 (Transparence et propriété effective des personnes morales) de partiellement conforme à largement conforme ; et Recommandation 33 (Statistiques) de Partiellement conforme à Conforme.

Suite à la mise à niveau de ces trois recommandations, Maurice est désormais conforme ou largement conforme à 39 des 40 recommandations du GAFI sur la conformité technique, seule la recommandation 15 (nouvelles technologies) étant classée partiellement conforme.

La décision de retirer Maurice de la liste grise sera prise par le GAFI lors de sa Plénière prévue en octobre 2021.