Home » MCB Group : Profits de plus de Rs 8 milliards et versement des dividendes de Rs 16,75 par action
Economie

MCB Group : Profits de plus de Rs 8 milliards et versement des dividendes de Rs 16,75 par action

MCB Head Office
MCB Head Office

Malgré des « impairments of financial assets » de Rs 4,8 milliards, le groupe bancaire mauricien, le Mauritius Commercial Banking Group (MCBG) a généré des profits nets de Rs 8 milliards pour l’exercice financier 2020/21. Le dividende total payable cette année s’élèvera ainsi à Rs 16,75 Rs par action, soit 25 % du bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires au titre des exercices 2020 et 2021.

Le MCBG a enregistré un chiffre d’affaires de Rs 17,5 milliards pour l’exercice financier 2020/21, une baisse de Rs 2,5 milliards comparativement à l’exercice 2019/20 (Rs 19,9 milliards). 

Malgré cette baisse, le groupe bancaire a réalisé des profits nets de Rs 8,2 milliards, contre Rs 7,9 milliards l’an dernier.
43% des profits nets du groupe ont été générés par les activités à l’étranger, 40% sur le marché local, et 11 %  venant des activités financières non-bancaires et les investissements, entre autres.

Notons que le MCBG a enregistré des revenus nets de Rs 4,5 milliards venant  de ses “fees and commissions”. Mais aussi Rs 1,7 milliard de profits venant des négociations en devises étrangères et des gains nets sur leurs instruments financiers de plus d’un demi-milliard de roupies.

Le MCB Group reste cependant affecté par des “impairments charges” élevés. Ils s’élèvent à Rs 4,8 milliards pour l’exercice financier 2020/21. C’est cependant une baisse comparativement à l’exercice 2019/2020 (Rs 5,1 milliards).

Dépôts de plus de Rs 500 milliards

Le total des dépôts du Groupe a augmenté de 29 % pour atteindre Rs 504 milliards au 30 juin 2021, soutenu par la croissance des filiales bancaires. En particulier, MCB Ltd a enregistré une hausse de 28 % de sa base de dépôts. Alors que les dépôts libellés en roupies ont augmenté de 9,2 %, les dépôts en devises de la Banque ont augmenté de 55,8 %, reflétant notamment l’impact de la dépréciation de la roupie.

Par ailleurs, le Groupe a implémenté son Multi-Currency Note Programme afin de financer ses opportunités de croissance, avec une première émission d’obligations d’un montant de Rs 2  milliards réalisée en juin 2021, dont le produit a été investi dans le capital de la Banque pour accompagner son développement commercial. 

En conséquence, le ratio total des prêts sur dépôts s’est établi à 60,2 % tandis que le ratio total des prêts sur base de financement, en incluant les emprunts, a atteint 51,7 %. Par ailleurs, MCB Ltd vient de lever avec succès une facilité de financement syndiquée de 1 milliard USD sur les marchés financiers mondiaux pour refinancer les obligations existantes et financer la croissance de ses actifs.

Le Groupe a continué d’afficher de solides niveaux de capitalisation avec des ratios de solvabilité restant largement au-dessus des exigences minimales. Les ratios BIS (Bank for International Settlements) et Tier 1 s’établissent respectivement à 17,4 % et 16,1 % malgré une croissance significative de 21,1 % des actifs pondérés en fonction des risques.. En outre, la qualité des actifs s’est légèrement améliorée, les NPL (Non Performing Loan) diminuant de 4,2 % à 3,9 % tandis que des positions saines de liquidité et de financement ont été maintenues”, souligne Pierre Guy Noël (Chief Executive – MCB Group Ltd) 

Pierre-Guy-Noel-MCB
Pierre-Guy Noël | CEO | MCB Group

Après une année au cours de laquelle aucun dividende n’a été versé par le groupe, en raison de la forte incertitude résultant de la pandémie de la Covid-19, Pierre Guy Noël affirme que le groupe a repris le paiement du dividende cette année, mais à un taux réduit par rapport aux années précédentes. “En plus de l’acompte sur dividende de Rs 7,25 par action payé en juillet 2021, un dividende de Rs 9,50 par action a été déclaré et sera payable en décembre 2021. Le dividende total payable cette année s’élèvera ainsi à Rs 16,75 par action, équivalant à 25 % du bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires au titre des exercices 2020 et 2021. Le Conseil d’administration a également approuvé, sous réserve de l’approbation réglementaire, un Scrip Dividend Scheme. Ce plan offrira aux actionnaires du Groupe la possibilité de convertir une partie désignée de leurs dividendes futurs en actions du Groupe. La mise en œuvre réussie de ce programme sera potentiellement permettre au Groupe de consolider ses fonds propres afin d’accompagner son développement futur et/ou, à défaut, lui fournir une capacité supplémentaire pour augmenter sa distribution de dividendes”, dit le Chief Executive – MCB Group Ltd. 

Le contexte opérationnel reste soumis à des incertitudes,  la reprise économique mondiale restant inégale et fragile, ajoute Pierre Guy Noël. “Malgré certaines tendances encourageantes aux Seychelles et aux Maldives sur le front du tourisme, l’évolution future des voyages long-courriers n’est pas encore fermement établie, tandis que d’autres dynamiques défavorables, en particulier au milieu des volatilités du marché et des contraintes de la chaîne d’approvisionnement, pourraient continuer à avoir un impact sur l’économie nationale. Cependant, les progrès réalisés sur le front de la vaccination et l’ouverture des frontières devraient contribuer à la reprise économique, avec un soutien supplémentaire attendu, si le pays sortait rapidement des listes de prudence du GAFI et de l’UE”, dit-il.

Ce dernier affirme que sur la base des fondamentaux solides et de la poursuite de la mise en œuvre de la stratégie de diversification, le Groupe est bien armé pour récolter les fruits de la reprise économique, avec des perspectives à l’international notamment encourageantes.