Home » Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive, CIEL Limited : “ Le momentum est positif ”
News Release

Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive, CIEL Limited : “ Le momentum est positif ”

Jean-Pierre Dalais | Group Chief Executive | CIEL Limited

Le groupe CIEL enregistre des profits nets de Rs 191 millions pour le premier trimestre de l’exercice financier 2021/22, contre des pertes de Rs 269 millions à la période correspondante en 2020/21. 

Au premier trimestre de l’exercice 2021-2022, le Groupe CIEL a enregistré une nette amélioration de la rentabilité de tous ses secteurs d’activités et une diminution des pertes du pôle Hôtellerie par rapport à la même période de l’année précédente. Le groupe enregistre des profits nets de Rs 192 millions. 

Le chiffre d’affaires du Groupe s’est établi à Rs 6 milliards de roupies pour ce premier trimestre et l’EBITDA a atteint Rs 719 millions, soit une augmentation de 29 % et 60 % respectivement par rapport à la même période l’année écoulée, ce qui porte la marge d’EBITDA du Groupe à 12 % contre 9,7 % précédemment.

Le groupe enregistre des profits nets de Rs 192 millions, contre des pertes de Rs 269 millions au 1er trimestre de l’exercice 2020/2021.

Les bénéfices attribuables aux actionnaires ont atteint Rs 218 millions par rapport à une perte de Rs 89 millions au cours de la période correspondante en 2020 ; le bénéfice net par action a triplé par rapport à la période pré-Covid du premier trimestre 2019-2020. 

Commentant ces résultats, Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de CIEL Limited indique : « Le Groupe CIEL a poursuivi l’amélioration de sa rentabilité au cours du premier trimestre grâce à la solidité de son portefeuille d’activités. Le momentum est positif avec la réouverture des frontières à Maurice depuis le 1er octobre et nous sommes confiants dans les perspectives du Groupe même si nous restons vigilants par rapport à un environnement qui reste instable. »

Analyse des performances par pôle d’activité

Le pôle Textile 

L’activité habillement du Groupe continue à prendre de l’ampleur avec une demande soutenue, notamment sur les segments des chemises et pullovers. Le chiffre d’affaires a progressé de 36 % et l’EBITDA de 52 % par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent. On remarquera la solide croissance du chiffre d’affaires de 59 % par rapport au dernier trimestre de l’exercice 2021. Le résultat net du pôle atteint 242 millions de roupies pour ce trimestre.

Le pôle Finance 

Le pôle Finance affiche de nouveaux progrès avec une augmentation de 10 % de son chiffre d’affaires et de 17 % de son EBITDA par rapport au premier trimestre de l’année précédente. La performance de la BNI MADAGASCAR n’est pas encore optimisée car de nombreux projets dans le pays ont été retardés, ce qui a pesé sur la capacité de la banque à déployer ses ressources. En hausse de 49 % par rapport au premier trimestre 2020, le résultat net du pôle Finance a par ailleurs bénéficié de l’amélioration de Bank One au cours de ce premier trimestre, ce qui s’explique en partie par la reprise de provisions constatée au cours des périodes précédentes.

Le pôle Santé  

Le pôle Santé a maintenu un niveau d’activité élevé par rapport à la période de l’année précédente qui avait enregistré une augmentation des interventions chirurgicales après la levée du premier confinement à Maurice. Le rythme de croissance est demeuré soutenu avec un chiffre d’affaires en hausse séquentielle de 28 % par rapport au quatrième trimestre 2021. L’EBITDA a progressé de 53 % : il inclut 62 millions de roupies de bénéfice non récurrent résultant de la cession des participations détenues par le pôle au Nigeria et reflète le volume d’activité élevé enregistré dans la réalisation de tests PCR et des programmes de vaccinations. Le résultat net s’inscrit en hausse de 67 % à 150 millions de roupies. 

Le pôle Immobilier 

Le pôle Immobilier a enregistré une légère baisse de ses ventes. Toutefois, avec la réouverture des frontières à Maurice, les activités ont récemment repris. Les ventes de terrains non stratégiques réalisées au cours de ce trimestre ont permis d’améliorer la rentabilité du pôle.

Le pôle Hôtellerie 

De juillet à septembre, les activités du pôle Hôtellerie ont été limitées à l’hébergement en quarantaine et aux séjours autorisés à l’intérieur des complexes hôteliers à Maurice. Le chiffre d’affaires a été de 151 millions de roupies contre 22 millions au trimestre correspondant en 2020. Le recul de 6 % de l’EBITDA s’explique essentiellement par les investissements en marketing en préparation de la réouverture des frontières qui a eu lieu le 1er octobre 2021. A 463 millions de roupies, les pertes du pôle ont été réduites par rapport au déficit de 647 millions enregistré à la même période de l’année précédente.

Le pôle Agro 

La part du Groupe CIEL dans le bénéfice net attribuable aux actionnaires d’Alteo (dont il détient 20,96 % du capital) a progressé à 85 millions de roupies, contre 64 millions de roupies au trimestre comparable de l’année dernière. Le Conseil d’Administration d’Alteo a récemment annoncé son intention de scinder le Groupe Alteo en deux entités distinctes cotées en bourse. L’une détiendrait ses opérations sucrières au Kenya et en Tanzanie et l’autre comprendrait ses activités mauriciennes, principalement immobilières, la culture de la canne à sucre ainsi que les opérations de broyages et de production d’énergie. Le Groupe CIEL étant l’un des principaux actionnaires d’Alteo, il devrait bénéficier de cette structure plus souple et recentrée qui vise à développer sa présence régionale dans la canne à sucre tout en augmentant sa visibilité sur le marché et en améliorant la création de valeur dans ses activités de promotion immobilière.