Home » Covid-19 : Maurice pourra acquérir du Molnupiravir bien moins cher
Santé Societé

Covid-19 : Maurice pourra acquérir du Molnupiravir bien moins cher

Un générique du Molnupiravir sera fabriqué par une trentaine de laboratoires d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient pour permettre aux pays les moins développés à accéder à ce traitement.

L’argent des contribuables mauriciens pourra être utilisé à bon escient. Près de 30 fabricants de médicaments génériques en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient s’apprêtent à produire du Molnupiravir avec le soutien des Nations unies. La pilule contre la Covid-19 coûtera alors bien moins cher, la rendant accessible à 105 des nations les plus pauvres.

Le laboratoire Merck a donné son feu vert pour cette démarche, ce qui est inhabituel dans le secteur pharmaceutique où les brevets sont protégés pendant de longues périodes, souligne l’agence Reuters. Un traitement au Molnupiravir de 40 pilules sur une durée de cinq jours coûtera alors environ 20 dollars alors qu’il est de 700 dollars aux Etats-Unis.

Les premières livraisons du générique antiviral sont attendues le mois prochain, mais il devra obtenir le feu vert des agences de médicaments. Le médicament qui agit sur l’ARN pour empêcher le coronavirus d’évoluer s’est cependant révélé moins efficace lors des essais cliniques. La Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine du médicament, ne recommande qu’il ne soit pas utilisé chez les femmes enceintes.

Des études sur des rats et des lapins en gestation ont démontré que les portées ont été victimes de davantage de cas de malformation qu’au sein des groupes de contrôle, révèle de son côté, le Dr Balram Bhargava, patron du Indian Council of Medical Research (ICMR). La pilule endommage les muscles, mute le matériel génétique et provoque des lésions osseuses sur un enfant en gestation.  

Il recommande qu’une femme sous traitement de Molnupiravir prenne des contraceptifs pendant au moins trois mois. L’organisme indien de réglementation des médicaments, la Central Drugs Standard Control Organisation (CDSCO), a approuvé le 28 décembre dernier le Molnupiravir pour un usage restreint dans les situations d’urgence chez l’adulte.