Home » Maurice en alerte 4 dans la matinée de demain
Nature Societé

Maurice en alerte 4 dans la matinée de demain

Batsirai pourrait passer à moins de 150 km de Grand-Baie demain. Une alerte de niveau 4 sera émise au plus tôt à 7 heures du matin. À 15 h cet après-midi, le public était présent sur la plage voisine de Péreybère.

Maurice se prépare au pire. En alerte 3 depuis 16 heures ce mardi 1er février, l’île passera en alerte 4 dans la matinée de demain, soit entre 7 heures et 11 heures. Météo Maurice prévoit que Batsirai s’intensifiera davantage à mesure qu’il s’approchera de l’île ce mercredi 2 février. Le météore pourrait s’approcher à moins de 150 mètres de Grand-Baie, comme indiqué précédemment par afm.media. Alors que les vents autour du centre d’un rayon de 30 km sont estimés à 200 km/h, des rafales d’au moins 120 km/h seront alors ressenties alors que des vagues de plus de 7 mètres sont attendues.

L’alerte cyclonique pourrait être maintenue après le passage de Batsirai dans la journée de demain au vu de l’influence des bandes nuageuses externes, avec la présence de rafales de 100 km/h. À 16 heures, Batsirai était centré à environ 410 km au nord-est de Maurice. Il se déplaçait dans une direction entre le sud-ouest et l’ouest-sud-ouest à une moyenne de 15 km/h. Les bandes nuageuses externes favoriseront de fortes pluies et des rafales de 100 km/h dès ce soir.

Le moindre infléchissement de la trajectoire du cyclone vers le Sud rapprochera davantage son centre vers Maurice. À 16 heures, Batsirai était situé à 630 km au nord-est de La Réunion. Le cyclone « se rapproche maintenant un peu plus directement de l’île Maurice et de La Réunion. Une reprise de l’intensification est aussi attendue (potentiellement jusqu’au stade de cyclone intense) ainsi qu’un élargissement significatif de la zone d’influence du cyclone », indique Météo France.

« Batsirai a donc le potentiel de devenir un système très dangereux (système puissant avec une large zone associée à des impacts significatifs) lorsqu’il circulera à proximité des îles. Il devrait passer au nord-nord-ouest de l’île Maurice mercredi puis au nord-nord-ouest de La Réunion vraisemblablement en journée de jeudi, à une distance qui reste à préciser : passage à un peu moins de 200 km (près de 170 km pour Maurice) plus ou moins 100 km compte tenu de l’incertitude sur la position du système à ces échéances », indique-t-elle dans son communiqué.

« L’ampleur de la dégradation des conditions, qui devrait démarrer mardi pour Maurice et mardi soir pour La Réunion, dépendra de la trajectoire finale. Si le scénario actuel se maintient, les conditions extrêmes régnant au cœur du système ne devraient pas concerner directement les îles sœurs, néanmoins une trajectoire plus rapprochée induisant une dégradation des conditions plus marquée ne peut pas être écartée à l’heure actuelle », ajoute Météo France.

A 15 heures, ce mardi, les Mauriciens et les touristes étaient nombreux à se promener sur la plage ensoleillée de Grand-Baie. D’autres faisaient trempette à Péreybère (photo) où le soleil était au rendez-vous. La dernière fois qu’une alerte de niveau 4 a été émise par Météo Maurice concernait le cyclone Bansi. C’était en 2015. Il évoluait alors au plus près de Rodrigues.