Home » Chiffre du Jour | Rs 57 millions : Coût du voyage scientifique au Chagos financé par le gouvernement mauricien
Facts Societé

Chiffre du Jour | Rs 57 millions : Coût du voyage scientifique au Chagos financé par le gouvernement mauricien

Environ Rs 57 millions ont été mobilisées pour le voyage scientifique organisé par le gouvernement mauricien à l’archipel des Chagos. C’est ce qu’a révélé le Premier ministre, Pravind Jugnauth au Parlement.

Notamment Rs 48 millions pour louer le bateau, Bleu de Nîmes, Rs 1,3 million pour le vol spécial Maurice-Seychelles pour transporter les 14 participants ou encore Rs 7,2 millions (160 000 USD) pour les honoraires des experts  étrangers, entre autres. Les journalistes de la British Broadcasting Corporation, du Guardian et du magazine Atlantic qui ont aussi fait partie de la délégation ont proposé de participer aux frais de cette mission.

Pour rappel, suite à l’avis consultatif de la Cour internationale de Justice soutenant la souveraineté de Maurice sur les archipels des Chagos, l’île nation a invité les Maldives à engager des négociations pour la délimitation de la frontière maritime entre les deux États dans la région de l’archipel des Chagos.

Les Maldives n’ayant pas accepté cette invitation, Maurice a engagé le 18 juin 2019 une procédure arbitrale contre les Maldives en vertu de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. L’affaire a ensuite été transférée à la chambre spéciale du Tribunal international du droit de la mer.

Le 18 décembre 2019, les Maldives ont soulevé des exceptions préliminaires à la compétence de la Chambre spéciale du Tribunal international du droit de la mer. Le 28 janvier 2021,  la Chambre spéciale a rendu un arrêt dans lequel elle a rejeté toutes les exceptions préliminaires soulevées par les Maldives et s’est déclarée compétente pour statuer sur le différend qui lui est soumis par les parties. La Chambre spéciale a également statué que Maurice a une souveraineté incontestée sur l’archipel des Chagos.

L’affaire est encore au stade des plaidoiries. L’île Maurice doit soumettre sa réplique au plus tard le 14 avril 2022 et Maldives, sa duplique (rejoinder) au plus tard le 15 août 2022.

Dans le cadre de la préparation de sa réplique, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a déclaré que « Maurice a jugé nécessaire d’entreprendre une étude scientifique du récif de Blenheim qui s’est déroulée du 08 au 22 février 2022. L’objectif de l’étude était de collecter des données cruciales pouvant aider la Chambre spéciale de la Tribunal international du droit de la mer dans l’exercice de délimitation maritime ».

​​La délégation mauricienne s’est également rendue à Peros Banhos et aux îles Salomon.